• Un moteur de recherche pour les applications

    Un moteur de recherche pour les applicationsAvec le développement des mobiles, les internautes passent de moins en moins de temps sur Internet et plus sur les mobiles apps. D’où l’intérêt d’un moteur de recherche spécialisé pour ce nouvel univers. 

    Crée il y a moins de vingt ans, Google a révolutionné l’Internet et s’est imposé comme le filtre qui s’interpose entre l’internaute et Internet. Au-delà même de la recherche d’information, Google empiète largement sur d’autres activités économiques en établissant des priorités selon des critères que seule la firme californienne connaît.

    Mais avec le développement des mobiles, l’Internet est en cours de transformation profonde. L’Internet mobile est constitué de petites applications, les apps, qui sont des conteneurs logiciels capables d’effectuer certaines tâches mais qui n’ont aucun lien entre eux.
    Dans ces conditions, difficile d’établir des connexions et donc des recherches.
    Sachant que rechercher une app dans un app store avec les moyens actuels n’est pas efficace et fait plutôt penser à la recherche d’une aiguille dans une botte de foin.

    Cette tendance a été identifiée depuis quelques années.
    La première vague Internet que nous connaissons depuis une dizaine d’années est en train de disparaître pour laisser place à l’Internet des applications.
    Pour naviguer dans ce futur Internet, les moteurs de recherche traditionnels seront inadaptés.
    Ce qui pose un problème à Google.

    Rechercher dans l’univers des apps comme, en son temps, rechercher dans le web traditionnel, celui maillé par les hyperliens, tel est l’objectif visé par la société Quixey créée en 2009.

    Un prototype du moteur de recherche de Quixey devrait être proposé d’ici à la fin de l’année pour des recherches limitées aux restaurants et bars.
    Le fonctionnement de Quixey est assez différent de celui du moteur de recherche traditionnel sur le Web. Ce dernier scanne les pages de l’Internet visible et construit un index des informations analysées et des liens établis entre elles.
    Quixey rassemble des informations liées aux apps collectées sur les apps stores, sur les sites spécialisés, les réseaux sociaux et les sites incluant une fonctionnalité connues sous le nom de « mobile deep link » que les développeurs commencent à ajouter à leur app.
    Un deep link est un URI (identifiant uniforme de ressource) qui établit un lien avec un endroit particulier à l’intérieur d’une application mobile. Un tel moteur permet donc de trouver des applications sans connaître leur nom ou leur description.

    Les deep link sont également perçues comme un moyen d’ouvrir de nouvelles publicités qui rendront l’Internet mobile aussi intéressant sur ce plan là que le web traditionnel qui peut être considéré d’un certain point de vue (celui de Google) comme un gigantesque espace publicitaire.
    Appel et Google supportent le deep link dans leur OS respectif depuis un moment déjà. Il permet aux développeurs de pointer directement sur certaines parties des apps.

    Le moteur de recherche de Quixey n’est pas dépendant des mots clés et s’inspire de l’idée du pagerank qui hiérarchise les apps en fonction de différents critères : qui publie les apps, qui commente… Comme dans le Web traditionnel, le monde des apps tel qu’il est perçu par Quixey n’est pas plat.

     

    Christophe GILBERTON


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :